NOS SORTIES

Une semaine d’aventures en tandem autour de Lorient du 10 au 17 juillet 2021

« 1, 2, 3, …Go! » On a souvent entendu ce signal du premier coup de pédale cette semaine dans les rues de Lorient et aux alentours.Cette année 22 tandemistes accompagnés de leur super intendante aux pouvoirs multiples basés à l’Auberge du Ter de Lorient ont sillonné le Morbihan.Une belle expérience qui mêle à la fois sport, convivialité et solidarité préparée avec soin par la section tandem de la CLISSAA. .Au programme : – du vélo et encore du vélo bien sûr ! 11 tandems répartis en deux groupes ont avalé entre 480 et 550 km dans la semaine à la force des jambes.- des visites de la cité de la voile et du musée des thoniers- des arrêts pique-nique dans les endroits subtilement choisis , toujours plus bucoliques !- des Escales pour découvrir la richesse des paysages bretons et des curiosités naturelles- des promenades à pied et des baignades en mer ou dans la Ria. – et enfin des Apéros décontracts pour se raconter les petites anecdotes de la journée et décompresser.Bref une semaine bien remplie d’émotions, d’efforts et de plaisirs variés que nous avons chaque année la joie de partager avec de nouveaux participants.Amateurs de vélo, rejoignez-nous les mercredis ou samedis pour des sorties à la demi-journée au départ des Sorinières et vous préparer pour la prochaine édition 2022 !

Photo devant la maison au toit de chaume
Photo du groupe des tandémistes
Photo des tandémistes au grand complet
Photo : les tandémistes font une pause
Photo des tandemistes au départ
Photo de Céline
Photo de Françoise et Christophe
Photo de David et Stéphanie
Photo de Céline et Robert
Photos de la sortie des tandémistes en Bretagne
Photos de la sortie des tandémistes en Bretagne
Photo du pique-nique
Photo pause détente sur les chaises longues

Des adhérents CLISSAA deviennent acteurs et testeurs de nouvelles technologies

Le laboratoire public GEOLOC installé à Bouguenais et rattaché à l’université Gustave Eiffel en région parisienne mène des recherches sur les méthodes et les systèmes de géolocalisation pour faciliter les déplacements des personnes en situation de handicap.
Afin de mener à bien ces expérimentations avec des populations concernées par le handicap visuel, l’université Gustave Eiffel a sollicité CLISSAA pour former un groupe de testeurs.
Ainsi 7 de nos adhérents participeront pendant 2 ans à cette belle aventure.

Comment se déroule une séance de test ?
La séance de tests mobilise chaque participant(e) durant une trentaine de minutes. Elle est encadrée par des agents du laboratoire GEOLOC.
Équipé de 2 capteurs très légers, il faut réaliser, à trois reprises, un parcours pédestre déterminé d’environ 70 mètres. Chaque passage permet d’acquérir les observations nécessaires pour la comparaison et la validation.
Afin de pouvoir exploiter les données enregistrées, au moins trois séances de tests échelonnées sur 2 ans seront réalisées, ce qui requiert donc un engagement dans le temps des testeurs.
Une restitution d’avancement des travaux auprès des participants est effectuée après chaque rencontre.

Matériels utilisés:
Un capteur est fixé au pied du testeur et l’autre est tenu à la main
Les données sont datées en temps GPS, et enregistrées. Elles sont ensuite décodées sur ordinateur puis traitées avec des logiciels de calcul.
Ainsi, modestement, demain nous pourrons affirmer que, grâce, entre-autres, à l’implication de CLISSAA, la mobilité des personnes en situation de handicap sera encore plus performante demain !

Photo de l'équipe des testeurs CLISSAA
Photo de l’équipe des testeurs CLISSAA
Photo de l'équipe des testeurs CLISSAA
Photo de l’équipe des testeurs CLISSAA

Concert de musique indienne
samedi 29 février 2020

Photo des musiciens
Photo des musiciens
Photo du groupe écoutant le concert de musique indienne
Photo du groupe écoutant le concert de musique indienne

Pour faire écho à l’exposition «Retour d’Orient, soie, épices et pierres précieuses» le concert du duo RIYAZ KARO était proposé samedi 29 février 2020 au musée d’histoire naturelle de NANTES.
14 personnes adhérentes de la CLISSA sont venues découvrir ce duo de musiciens : Thomas JACQUOT, tunique noire et pantalon blanc et Alexis WEISBERGER, tunique verte et pantalon noir, l’un jouant du sitar et l’autre du tabla.
Pour commencer, en tout début d’après midi, ces deux très sympathiques musiciens ont présenté leurs instruments et échangé, sur leur pratique, avec le public.
Chacun a pu examiner, toucher, manipuler les instruments.
Le sitar, cette sorte de grand luth d’environ 1,20 m de long avec sa caisse de résonance et son long manche, un instrument classique de l’Inde du nord et du Pakistan munies de cordes sympathiques qui révèlent une sonorité très singulière, vibrante et obsédante.
Un instrument complexe dont un des grand maître fut Ravi Shankar, dans les années 1970.
Le tabla, instrument à percussion indien se compose de deux «tambours» ; l’un, le dayan, corps en cuivre, émettant des sons plus aigus et l’autre, le bayan, corps en bois, servant au sons de basse; Les deux coiffés d’une peau de chèvre au centre de laquelle est installée une« pastille noire » composée en matériaux divers et autour des tambours des lanières en cuir de chameau.
Suite à la découverte des instruments, place au concert embarquant les spectateurs dans un voyage lointain avec les morceaux de musique appelés « les ragas ». toutefois ici les ragas se sont limitées à une quinzaine de minutes chacune et non plusieurs heures comme en Inde.
On a pu ressentir la grande complicité et le grand plaisir de ce duo de musiciens très empathiques, tous les deux continuant à se former, depuis plus de 15 ans déjà, chaque année en Inde du nord, l’un à Calcutta et l’autre à Delhi et dorénavant auprès de grands maîtres. Leur but : parfaire un enseignement très exigeant.
Annick Gauthier

Visite maraîchère en tandem mardi 15 octobre 2019

Photo du groupe tandem
Photo du groupe tandem

Tout est est parti d’une discussion, autour d’un verre.
            « Alain tu f’sais comme boulot avant ?
            J’étais maraîcher à la Chapelle-Basse-Mer, mais maintenant c’est Bertrand, mon fils, qui a reprit l’affaire avec ses associés. »
La curiosité ajoutée à l’enthousiasme d’Alain pour parler de son métier a fait le reste.
Et c’est ainsi que 7 équipages tandem sont partis pour la journée à la découverte d’une tenue maraîchère version XXL : 150 hectares ! Ça ne vous dit rien ?
Et nous n’avons pas été déçus. Nous avons sérieusement revu nos à priori sur le métier !
Des dizaines de tracteurs tirant ou poussant des machines les plus perfectionnées et guidées par GPS, une machine à vapeur qui stérilise la terre écologiquement et qui se déplace toute seule dans le champ, des conditionnements entièrement automatisés, etc.
Et quel accueil ! Alain et sa complice Claudine avaient vraiment bien fait les choses, l’apéro et le dessert nous attendaient sous un local bien à l’abri au cas où…
Ah oui, ce fut une belle journée ! Même la météo s’est montrée clémente !

Sortie tandem féminine du 13 au 15 septembre 2019 avec le CODEP

Photo de Didier, Stéphanie, Annick et Marie-Thérèse en route vers Quiberon
Didier, Stéphanie, Annick et Marie-Thérèse en route vers Quiberon

Magnifique week-end en Bretagne ensoleillé, très physique : 330 Kilomètres en 3 jours, et très agréable avec la participation de 60 femmes et de notre homme Didier.
Stéphanie, Marie-Thérèse, Annick et Didier ont participé en tandem à cette sortie traditionnelle qui se déroulait cette année dans le Morbihan.
Parties de La Chapelle des Marais le vendredi matin elles ont relié Kerhostin en fin d’après-midi.
Le samedi c’était vélo, avec une belle croisière sur la rivière d’Etel. Le retour en vélo s’est effectué en passant par la côte sauvage de Quiberon.
Le retour du dimanche s’est fait par Saint-Goustan, Saint-Avé et le barrage d’Arzal sous une forte chaleur.
60 cyclistes de différents clubs du département ont participé à cette sortie.

Semaine tandem du 6 au 13 juillet 2019 dans le marais poitevin

Vidéo de la semaine Damvix

Damvix, vous connaissez ?
Pas compliqué, rendez vous à 8h00 du matin à l’IME des Sorinières, vous grimpez sur votre tandem avec votre co-équipier, vous faites confiance à Jean Marie qui a repéré l’itinéraire le plus bucolique et c’est parti plein sud pour une balade de 130 kilomètres.
C ‘est ainsi que 12 courageux tandemistes ont rejoint le camp de base à Damvix dans le Marais Poitevin.
La seconde moitié de l ‘équipe  a fait le voyage en voiture.
Et si on a bien pédalé, on a aussi bien rigolé !
Pas de tout repos en effet cette semaine découverte autour du Marais Poitevin. Mais cette année encore ce séjour restera dans les mémoires !
Une ambiance exceptionnelle ! Un groupe soudé, y compris (surtout ?)  pour faire la fête…
La répartition des tâches, qu’il s’agisse de la maintenance des machines, la formation des équipes ou l’accompagnement des personnes non voyantes s’est faite spontanément et en parfaite harmonie.
Bref, nous somme rentrés très fatigués ! Mais déjà prêts à remettre ça l’année prochaine. Reste juste à dénicher une nouvelle destination !

Mercredi 19 juin 2019 visite de la Maison du Lac à Bouaye

Lac de Grand-Lieu
Lac de Grand-Lieu
Photo des tandemistes à la Maison du Lac
Les tandemistes à la Maison du Lac
Christelle et Annick
Christelle et Annick

La pluie ? Même pas peur !
C’est donc en tandem que la joyeuse troupe du mercredi a honoré son rendez vous à la Maison du Lac à Bouaye .
Une visite sur mesure, rien que pour nous, ce qui a facilité les explications pour nos amis non voyants.
Après un cheminement piéton pour mieux comprendre et découvrir la topographie, la faune et la flore autour du Lac de grand Lieu, nous avons visité la magnifique maison Guerlain, ses expositions et pour finir la terrasse face au lac. Magique !
Un pique-nique sous le soleil puis un retour sous une pluie battante ont conclu notre dernière  sortie de fin de saison.

Sortie du 31 janvier 2019 au Nouveau Pavillon de Bouguenais

Notre sortie au Nouveau Pavillon à Bouguenais a eu lieu le 31 janvier 2019.
Nous étions deux groupes en situation de Handicap, parmi lesquels 6 personnes non-voyantes et 5 personnes voyantes.
Un animateur nous a fait écouter des musiques folkloriques et nous devions retrouver l’origine de ces musiques.
Cette journée s’est poursuivie par une séance de danses et de chants en simultané, où nous avons appris à chanter et danser sur deux textes, un Béarnais  et un Vendéen.
Nous avons déjeuné ensemble.
Un concert, suivi d’un échange avec les artistes, a clôturé cette sortie.

Sortie du 29 janvier 2019 à l’Historial de la Vendée

Photo du groupe écoutant la conférencière
Le groupe écoutant la conférencière

Un covoiturage a été organisé à partir de la station de tramway de Neustrie, nous étions 13 personnes non voyantes et 6 personnes voyantes.
L’exposition retrace la vie en Vendée pendant la première guerre mondiale de 1914 à 1918.
2 guides de l’Historial et 2 personnes en assistance technique nous ont présenté l’exposition.
Nous avons beaucoup appris sur la condition de vie des femmes restées en Vendée. Elles assuraient la vie quotidienne, l’agriculture, le commerce et travaillaient dans les usines. Pendant la Grande guerre, les femmes ont remplacé les hommes dans toutes les tâches quotidiennes.
On nous a également présenté la vie des hommes au front, ainsi que les échanges de courrier entre  maris et femmes, parents et enfants.
L’Historial est dans un site très verdoyant, d’autres expos sont proposées sur  différentes périodes retraçant l’histoire de la Vendée qui remonte à plus de 2000 ans. 

Sortie du 14 janvier 2019 au Museum d’Histoire Naturelle de Nantes

Photo montrant les adhérents touchant les pierres
Les adhérents touchent les pierres
Photo de bénévoles lisant le texte de l'exposition
Les bénévoles lisent le texte de l’exposition

La sortie intitulée « Voyage sous terre » était animée par Monsieur Duclos.
Deux groupes ont été constitués pour une visite d’environ 1 heure et nous avons tous pu toucher les pierres.

Une très belle initiative à renouveler.